DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Inde : 10 morts dans des violences liées au système de castes


Inde

Inde : 10 morts dans des violences liées au système de castes

Des routes entravées, des barricades… l’heure est à l‘émeute dans l’Etat de Haryana en Inde, où 10 personnes ont été tuées en trois jours dans des troubles entre protestataires et forces de l’ordre. Des milliers de militaires ont été dépêchés samedi dans cet Etat avec l’ordre de tirer à vue. La veille, les émeutiers avaient incendié des maisons ou des gares, bloqué des autoroutes…

A l’origine de ces violences, des revendications sociales émanant de la caste influente des Jat, qui représentent 29% de la population dans l’Etat d’Haryana, voisin de New Dehli. Aussi les émeutes ont-elles des répercussions sur la capitale, dont le ravitaillement en eau est perturbé.

En toile de fond de ce mouvement de contestation, la hiérarchisation du système social en Inde, et les rétributions qui en découlent.

Les Jat, affectés ces dernières années par la sécheresse et la baisse des revenus liés aux récolte, s’estiment lésés par les politiques.

Ils réclament des quotas d’emplois et de places universitaires pour améliorer leurs conditions de vie. La loi prévoit de tels quotas, mais ils sont destinés aux intouchables et à d’autres castes, qui bénéficient d’une discrimination positive pour compenser les injustices passées.

Le gouvernement de l’Etat d’Haryana avait accepté le principe des quotas mais la cour suprême a suspendu cette décision en juillet.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Libération de trois journalistes turcs enlevés par le PKK