DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Cyclone Winston: l'aide arrive aux Fidji


Fidji

Cyclone Winston: l'aide arrive aux Fidji

Deux jours après le passage de Winston, l’aide internationale commence à arriver.

A Rakiraki, une des principales villes de l’archipel, ce sont des équipes humanitaires néo-zélandaises qui distribuent des cartons de premiers secours.
La division australienne de l’Unicef a aussi envoyé un bateau en direction de l‘île de Koro.

L’urgence pour les secouristes est de parvenir à joindre rapidement les îles les plus isolées de cet archipel qui en compte plus de 300 sans quoi le bilan pourrait bien s’alourdir.
D’après les autorités, 29 personnes sont mortes, huit nouveaux corps ayant été découverts sur l‘île de Koro dans la journée de lundi.

Les vents à plus de 320 km/h ont ravagé certaines communautés, les maisons sur les îles Fidji étant souvent fabriquées dans des matériaux peu résistants.
“Nous étions à l’intérieur de la maison, le vent était très fort, il détruisait tout, nous avons dû courir vers les arbres pour sauver notre vie”, témoigne un habitant d’un village isolé.

Les infrastructures vitales du pays ont aussi été durement touchées.
Certains hôpitaux ne peuvent fonctionner que partiellement, l’eau potable est rationnée, l‘électricité est coupée dans une partie du pays…Les écoles aussi devraient rester fermées pour une semaine, certaines d’entre elles ayant été ravagées.

Près de 8500 personnes ont été accueillies dans des centres d’hébergement d’urgence où elles pourraient rester des mois.
En attendant, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont annoncé chacun leur plan d’aide de 4,3 millions d’euros au total.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Branle-bas de combat des républicains à quelques heures du caucus dans le Nevada