DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ikaria, l'île grecque où l'on oublie de mourir


monde

Ikaria, l'île grecque où l'on oublie de mourir

Dans ce ruban de terre de 255 km² situé dans le sud-est de la mer Egée, à environ 10 heures de bateau d’Athènes, les habitants semblent défier la mort. En tout cas, pour un peu plus longtemps que le reste du monde. Bienvenue à Ikaria, parfois appelée en grec “le paradis de la longévité” ou “l‘île, où les gens oublient de mourir”.

Les Ikariens vivent plus longtemps que les Européens, les Américains et la plupart des gens sur cette planète. Et ils ont les données scientifiques pour le prouver. Selon une étude menée par l’Ecole Universitaire de Médecine d’Athènes et publiée dans la revue scientifique “Cardiology Research and Study”, il y a plus de nonagénaires et de centenaires sur Ikaria qu’ailleurs. Ils seraient 3 fois plus nombreux qu’aux Etats-Unis à atteindre 90 ans.
Les recettes de cette longévité ? Voici quelques explications :

1. Ils travaillent au grand air

Ikaria 318

Non, il n’y a pas de club de gym à Ikaria. Les habitants font de l’exercice à l’extérieur. L’agriculture est leur activité principale et dans le cadre de leur travail quotidien, ils doivent souvent marcher. Avec le relief vallonné de l‘île, il faut monter et descendre 20 collines dès que l’on parcourt quelques kilomètres. L’activité physique fait donc partie intégrante de leur vie quotidienne.
L’Ecole Universitaire de Médecine d’Athènes a trouvé qu’une activité physique modérée chez les Ikariens âgés de plus de 80 ans réduit le risque de maladies cardiovasculaires de 54%. On observe également moins de cas de diabète de type 2 et des niveaux plus élevés de cholestérol HDL (le soi-disant “bon” cholestérol). Cette activité physique semble également avoir pratiquement éliminé la sénilité et la dépression liées à la vieillesse. Ici les personnes âgées ne sont pas isolées ni sans défense.

2. Ils prennent la vie du bon côté

σκόνη, πέτρες, λάσπη όλη μέρα στο γιαπί......αχχ

Leur plus grand secret est peut-être leur relation toute relative au temps. Les Ikariens ont banni le mot stress de leur vie. Les gens travaillent beaucoup, mais l’anxiété n’a jamais été un problème pour eux. Ils se couchent tard, font la grasse matinée, et n’oublient pas de faire la sieste chaque jour, qui, c’est prouvé scientifiquement, protége contre les maladies cardiaques.
Porter une montre à Ikaria est aussi incongrue que de porter un smoking pour aller nager.
Et ils aiment se retrouver autour d’un verre ou deux de vin local, également perçu comme ayant des effets anti-oxydants.

3. Prenez soin de votre terre et elle prendra soin de vous

sun-fruit-sun

On l’a déjà dit, cultiver la terre est l’activité principale de Ikariens, ils savent donc son secret. Ils produisent et consomment leurs propres produits sans utiliser de pesticides.
Chaque famille possède son jardin potager et les tables regorgent de légumes locaux, de pommes de terre et de fruits.
Ajoutez à cela leur véritable régime méditerranéen, riche en poissons, tomates, huile d’olive, viande, farine de caroube, lait de chèvre et peu de sucre.
Et puis il y a bien sûr les avantages pour la santé des plantes locales comme le romarin, la marjolaine, le pissenlit et la sauge.

4. Un café grec et du miel au petit-déjeuner

Greek coffee and finiki in Armenistis

Un petit-déjeuner typique à Athènes ou à Thessalonique serait un café instantané avec une cigarette. Ce n’est pas le cas sur Ikaria. Les habitants sont fous du bon vieux café grec et ce, principalement pour trois raisons.
Tout d’abord, il ressemble aux Ikariens, il prend son temps. Deuxièmement, il est d’une indulgence étroitement liée à la douceur de vivre. Troisièmement, un autre chapitre de l‘étude consacrée à Ikaria montre que la consommation de café grec peut améliorer la fonction endothéliale, contribuant à un coeur plus sain.

La même étude a révélé qu’un des facteurs de la longévité sur Ikaria est l’arrêt du tabac. 82% des hommes âgés de l‘île sont d’anciens fumeurs.
Le miel est précieux à Ikaria. Il y a même des types de miel ( bruyère blanche, lavande sauvage, arbousier grec, thym, pin et origan sauvage) qui ne peuvent être trouvés nulle part ailleurs dans le monde; il permet de soigner certaines blessures (avec des cataplasmes) et la gueule de bois. Tout bon Ikarien qui se respecte commencera sa journée avec une cuillerée de miel. Un remède traditionnel contre les maux courants est de prendre une infusion de menthe pouliot avec un peu de miel et une gousse d’ail.

5. Une activité géothermique dense

Ikaria a longtemps été célèbre pour ses sources thermales situées au sud et au nord-est de l‘île. La température de l’eau varie entre 31 et 58 degrés, un fait connu depuis le 1er siècle avant JC et qui proviendrait d’un taux élevé de radon. Certains habitants lui attribuent leur longévité.

6. Les Ikariens vivent longtemps pour célèbrer la vie

S’il y a une chose pour laquelle Ikaria est connue pour apporter plus de longévité à ses habitants, ce sont ses festivals. Certains prétendent que ce ne sont que des événements organisées l‘été,pour attirer les touristes. Mais ce n’est pas vrai. Ikaria a plus de 80 festivals à son actif presque toute l’année, de janvier à novembre.
Les habitants ne se font pas prier pour y participer car c’est pour eux une autre occassion de célébrer la vie.

7. Une vie sexuelle épanouie

Dernier point, et non des moindres, les Ikariens entre 65 et 99 ans ayant participé à cette étude ont rempli un questionnaire concernant l’activité sexuelle. Les résultats sont surprenants: environ 60% d’entre eux déclarent avoir une “assurance modérée” lors de leurs rapports sexuels.

Combinez cela avec le fait qu’ils vivent dans une île presque paradisiaque et vous comprendrez la motivation dont ils ont besoin pour vivre une vie longue et de qualité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Vienne en Autriche reste la ville la plus agréable au monde en 2016