DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Téléphones mobiles : les effets de la concurrence chinoise

Vous lisez:

Téléphones mobiles : les effets de la concurrence chinoise

Taille du texte Aa Aa

Le nouveau Sony Xperia X est le dernier-né de la nouvelle série X de smartphones lancée par le fabricant japonais lors du Congrès mondial de la

Le nouveau Sony Xperia X est le dernier-né de la nouvelle série X de smartphones lancée par le fabricant japonais lors du Congrès mondial de la téléphonie mobile de Barcelone. Le Sony Xperia X arrive avec un nouveau processeur Snapdragon 650 de Qualcomm, 3 GB de RAM, un écran de cinq pouces Full HD, 32 GB de stockage, une batterie de 2620 mAh, un appareil photo de 23 MP (millions de pixels), et une caméra de terize millions. Sony n’a pas encore dévoilé le prix de ce nouvel appareil, mais ses caractéristique le positionnent comme un téléphone milieu de gamme. “On voit l’impact des fabricants de mobiles chinois, ici, au congrès mondial du mobile”, explique Nicole Scott, Editor of Mobilegeeks, rédactrice pour Mobilegeeks. “Tout le monde lance un téléphone moyenne gamme, parce que tout se joue sur le prix. On le voit vraiment avec lancement du Sony XperiaX. Mais Sony arrive à le faire avec son propre style, il a l’air bien, tout a l’air très abouti, mais pour les caractéristiques, ils semblent avoir rogné sur le budget, et sont en concurrence directe avec les produits chinois”.
ZTE est l’un des fabricants chinois présents à Barcelone, qui vient de lancer le Blade V7 pour l’occasion. Un écran de 5,2 pouces, full HD, 2 GB de RAM, 13 millions de pixel pour l’appareil photo et cinq millions pour la caméra. Des équipements moyenne gamme, mais le tout pour 250 euros. Un produit vendu en Allemagne, en Espagne, en Afrique du sud, en Ethiopie et au Mexique d’ici cet été. De quoi permettre à ZTE de voir plus grand que les 2,7 % de parts de marché qu’il détient actuellement. “Pour les trois à cinq prochaines années, nous espérons que ZTE va devenir le troisième vendeur de smartphones sur certains marchés”; affirme Adam Zeng, directeur de la téléphonie de ZTE.
Lenovo, lui, a lancé le Vibe K5 Plus. L’entreprise basée à Pékin, surtout connue pour ses ordinateurs portables, arrive aujourd’hui en cinquième position sur ce créneau. Un nouveau smartphone à 149 dollars, uniquement vendu dans les pays émergents.