DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE irréconciliable sur la crise des réfugiés

Le ton monte entre les États membres à propos de la crise des réfugiés. Les 28 ministres de l’Intérieur réunis à Bruxelles ont une nouvelle fois

Vous lisez:

L'UE irréconciliable sur la crise des réfugiés

Taille du texte Aa Aa

Le ton monte entre les États membres à propos de la crise des réfugiés. Les 28 ministres de l’Intérieur réunis à Bruxelles ont une nouvelle fois affiché leurs divergences. Le Commissaire européen chargé de la Migration a lancé un avertissement et demande à chacun d’agir dans l’intérêt de l’Union européenne. « Dans les dix prochains jours il nous faut des résultats clairs et tangibles sur le terrain, sinon il y a un risque, un risque de voir l’ensemble du système s‘écrouler complètement » prévient Dimitris Avramopoulos.
L’Autriche est particulièrement critiquée pour sa décision unilatérale d’introduire des quotas quotidiens pour les réfugiés qui veulent s’installer dans le pays ou pour ceux qui souhaitent seulement le traverser. Mais pour la ministre autrichienne de l’Intérieur la responsabilité des dysfonctionnements est ailleurs. « Pour le dire franchement, si la Grèce répète encore et encore qu’il est impossible de protéger la frontière grecque, nous devons nous poser la question s’il est possible de maintenir la frontière extérieure de Schengen en Grèce », répond Johanna Mikl-Leitner.
Tour à tour les pays situés sur la route dite des Balkans ferment leurs frontières aux réfugiés. En conséquence les demandeurs d’asile se retrouvent bloqués principalement en Grèce. Pour la Commission européenne le pays est désormais au bord de la crise humanitaire.