DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le largage de l'aide humanitaire onusienne en Syrie a échoué


Syrie

Le largage de l'aide humanitaire onusienne en Syrie a échoué

ALL VIEWS

Touchez pour voir

L’accès humanitaire en Syrie est une priorité pour les Nations unies, qui tentent de l’organiser, en vertu de l’accord conclu à Munich mi-février.
Non sans difficultés. L’Onu accuse par exemple Damas de ralentir la distribution, elle attend son feu vert pour 40 demandes en suspens. Et puis il y a aussi les contraintes sur le terrain.

“110 000 personnes concernées, presque 200 camions, et puis hier c‘était le début d’un test de largage par avions pour atteindre 200 000 personnes, explique Staffan de Mistura, l‘émissaire de l’Onu pour la Syrie. Ce sont des changements sérieux.”

L’Onu réclame un accès au sol, car le “largage”:
https://news.vice.com/article/no-one-knows-what-just-happened-to-the-uns-first-ever-humanitarian-airdrop-in-syria sur la ville assiégée de Deir al-Zor ne s’est pas passé comme prévu mercredi . Les 21 pallettes descendues du ciel ont été perdues, Jan Egeland, conseiller spécial, pour les Nations unies, explique pourquoi : “Il y a eu deux problèmes : des pallettes ont dérivé avec les parachutes, alors elles ont raté leur cible, et d’autres parachutes ne se sont pas ouverts alors les pallettes et la nourriture ont été détruites.”

La crainte c’est que les colis aient été récupérés par les jihadistes de Daesh qui assiègent la ville.

La distribution de nourriture, eau, médicaments, est toujours trop lente. Alors face à la faim et aux bombes, les Syriens n’ont d’autres choix que de fuir et s’entasser dans les camps de réfugiés.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Trafic de migrants : les passeurs ont engrangé en 2015 entre 3 et 6 milliards d'euros