DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidence de la FIFA : cinq candidats, deux favoris

Le Hallenstadion de Zurich a déjà accueilli des concerts de Bob Marley, de Beyoncé et de Lady Gaga, et l’ambiance y sera tout aussi électrique ce

Vous lisez:

Présidence de la FIFA : cinq candidats, deux favoris

Taille du texte Aa Aa

Le Hallenstadion de Zurich a déjà accueilli des concerts de Bob Marley, de Beyoncé et de Lady Gaga, et l’ambiance y sera tout aussi électrique ce vendredi pour l‘élection du nouveau président de la FIFA.

La Fédération internationale, secouée depuis neuf mois par des scandales de corruption, cherche un successeur à Sepp Blatter, suspendu six ans de toute activité liée au football.

Cinq candidats sont sur les rangs à commencer par Gianni Infantino, le secrétaire général de l’UEFA, qui s’est lancé dans la bataille après les déboires de Michel Platini.

Il a le soutien de l’Europe et de l’Amérique du Sud quand son principal rival, le Cheikh Salman du Bahreïn, a derrière lui l’Asie et l’Afrique.

Battu par Sepp Blatter en mai dernier, le Prince Ali de Jordanie retente sa chance, mais il n’a pas obtenu que le scrutin se fasse dans des isoloirs transparents.

Une demande également formulée par le diplomate français Jérôme Champagne qui a décroché cette fois les cinq parrainages nécessaires pour se présenter.

Les observateurs ne lui accordent pas la moindre chance, tout comme au Sud-Africain Tokyo Sexwale, ancien compagnon de cellule de Nelson Mandela devenu un richissime homme d’affaires.