DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le G20 redoute les conséquences d'un Brexit pour l'économie mondiale


monde

Le G20 redoute les conséquences d'un Brexit pour l'économie mondiale

La présidente du FMI Christine Lagarde est arrivée juste à temps pour la photo de famille réunissant à Shangaï les ministres des Finances du G20 et les patrons des Banques centrales. Au cœur des débats : comment soutenir la croissance de l‘économie mondiale ? Dans un projet de communiqué, les argentiers appellent à utiliser tous les outils : politique monétaire, mais aussi relances budgétaires et réformes structurelles.

Par ailleurs, le G20, et notamment la Chine, s’inquiètent des conséquences d’‘une éventuelle sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. “Nous espérons que la Grande-Bretagne et l’Europe sauront gérer de manière appropriée cette question importante et que le processus d’intégration européenne va se poursuivre”, a souligné en substance le porte-parole de la diplomatie chinoise, Hong Lei.

Par ailleurs, pour le G20 les récentes turbulences sur les marchés ne reflètent par les fondamentaux de l‘économie mondiale, mais sont des réactions excessives aux inquiétudes économiques. Pour ne pas exacerber l’angoisse générale, les argentiers des grandes puissances appellent à ne pas procéder à des dévaluations de devises compétitives, une allusion à la Chine qui a déprécié le yuan pour fouetter son économie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irlande : le gouvernement de coalition sortant non reconduit - sondage sortie des urnes