DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : le cessez-le-feu tient, pour l'instant

Le chant des oiseaux a remplacé le bruit des canons. Mais pour combien de temps ? Le calme régnait ce samedi dans les principales villes syriennes

Vous lisez:

Syrie : le cessez-le-feu tient, pour l'instant

Taille du texte Aa Aa

Le chant des oiseaux a remplacé le bruit des canons. Mais pour combien de temps ? Le calme régnait ce samedi dans les principales villes syriennes, après l’entrée en vigueur à minuit d’un cessez-le-feu entre le régime et les rebelles. Jamais, en cinq ans de conflit, les combats avaient cessé avec une telle ampleur.

Point of view

Il y a de fortes chances qu'il y ait des incidents. Il faudra voir s'ils sont rapidement sous contrôle. C'est le plus important. Ce sera le test.

“Ce serait une bénédiction si cette rivière de sang s’arrête vraiment, dit cet habitant de Homs. Ce pays est à nous. Nous sommes détruits. Le sang qui est versé ici est celui de nos enfants. Nos enfants, nos gosses, nos femmes. On ne reconnaît plus rien. On ne contrôle plus rien. Comment cela a-t-il pu arriver ?

Si la trêve est globalement respectée, des incidents ont toutefois été signalés, notamment dans la province de Hama, où deux soldats ont péri dans l’explosion d’une voiture piégée.

L’Organisation des Nations Unies scrute attentivement ce cessez-le-feu qu’elle sait fragile. “Il y a de fortes chances qu’il y ait des incidents, souligne l’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie Staffan de Mistura. Il faudra voir si ces incidents seront rapidement sous contrôle. C’est le plus important. Ce sera le test.’‘

Ce cessez-le-feu reste relatif puisqu’il exclut l’Etat islamique et le Front Al-Norsa. Or, la proximité géographique des djihadistes avec les rebelles dans certaines zones rend cette trêve particulièrement complexe.