DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Barclays : adieu l'Afrique


entreprises

Barclays : adieu l'Afrique

Après un siècle de présence, Barclays va faire ses adieux à l’Afrique. La Banque britannique va se défaire de ses 62% dans sa filiale africaine d’ici deux à trois ans.

Barclays veut se recentrer sur la Grande-Bretagne et les Etats-Unis pour améliorer sa rentabilité. Le groupe a en effet creusé sa perte nette à 394 millions de livres sterling en 2015, soit 500 millions d’euros.

En cause : des provisions astronomiques liées au scandale de l’assurance crédit au Royaume-Uni. L’activité banque d’investissement de Barclays a essuyé des pertes au quatrième trimestre, du fait des turbulences sur les marchés d’actions.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Hollywood : très chers Oscars