DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Australie : les victimes d'un prêtre pédophile exigent de parler au Pape François


Vatican

Australie : les victimes d'un prêtre pédophile exigent de parler au Pape François

Et pour cause, ils accusent un Cardinal d’avoir couvert les exactions du pédophile en essayant d’acheter le silence des victimes et en mutant le coupable de paroisse en paroisse.

‘‘Nous voulons être entendus et nous voulons que quelqu’un puisse nous aider à changer les choses pour les enfants à l’avenir”, a déclaré Phil Nagle, victime du prêtre Gerald Ridsdale, condamné pour une cinquantaine d’agressions sexuelles sur mineurs.

“Peut-être que toutes ces institutions ont besoin d’un système de justice externe pour s’assurer qu’ils protègent les enfants comme ils se sont engagés à le faire, a ajouté David Risdale, victime et neveu du Père Ridsdale. Parce que trop de gens aujourd’hui disent, ‘je ne pensais pas que c‘était à moi de les protéger’.”

Le Cardinal australien soupçonné d’avoir couvert les faits n’est autre que George Pell, l’argentier du Vatican. Le prélat de 74 ans dément, et affirme avoir le soutien du Pape François. Il a témoigné lundi devant une Commission royale d’enquête sur les crimes pédophiles, par visioconférence depuis Rome.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le démantèlement de la "jungle" de Calais se poursuit sous haute protection policière