DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Berenson, le robot critique d'art


le mag

Berenson, le robot critique d'art

En partenariat avec

Les visiteurs du musée du Quai Branly à Paris ont pu être surpris en découvrant parmi eux un robot critique d’art… Berenson (le nom est en fait un hommage à l’historien de l’art américain Bernard Berenson).

Le robot est le fruit de l’imagination du roboticien Philippe Gaussier du laboratoire ETIS et d’un anthropologue Denis Vidal de l’IRD : “Il s’adapte lui-même à son environnement, sur la base de ses goûts artificiels. Et le but c’est de développer un robot qui est l‘équivalent de l’exploration esthétique du monde. Ce que nous faisons là c’est de développer différents robots avec différents goûts. Nous essayons de voir si avec cela nous allons pouvoir explorer le monde autour d’eux d’une façon intéressante.”

Berenson peut reconnaître les expressions du visage des autres visiteurs. Il fait la différence entre les avis positifs et les négatifs et il peut développer une impression générale sur l‘œuvre d’art.

C’est la troisième fois en quatre ans que Berenson visite le musée du Quai Branly il fait désormais partie d’une exposition en cours Persona : étrangement humain.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Milan : Black Velvet