DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'infante d'Espagne au tribunal pour complicité de fraude fiscale

L’infante d’Espagne devant les juges. Accusée de complicité de fraude fiscale Christina de Bourbon, la soeur du roi, a comparu ce jeudi devant le

Vous lisez:

L'infante d'Espagne au tribunal pour complicité de fraude fiscale

Taille du texte Aa Aa

L’infante d’Espagne devant les juges. Accusée de complicité de fraude fiscale Christina de Bourbon, la soeur du roi, a comparu ce jeudi devant le tribunal de Palma de Majorque.
La princesse est accusée d’avoir fermé les yeux sur les malversations de son époux et d’avoir bénéficié d’une carte de crédit de l’entreprise de son mari. Mais l’infante a habilement évité les questions gênantes durant cette première audition.

“Mon mari a expliqué ce qui c‘était passé à propos de cette carte de crédit. On lui a proposé cette carte et il l’a acceptée mais il n’en était pas le titulaire comme il l’a déjà dit. Et je ne me souviens pas de l’avoir utilisée.

A la question de savoir pourquoi elle était devenue actionnaire à 50% de l’entreprise de son mari, l’infante a répondu : “Mon mari me l’avait demandé et j’ai accepté. Il en était l’administrateur et il prend toujours les décisions en fonction des conseils que lui donne son comptable.”

Inaki Urdangarin, le mari de l’infante, entendu par le même tribunal a réaffirmé que son épouse n’avait rien à voir avec ses agissements. Il est accusé d’avoir détourné 6 millions d’euros et risque jusqu‘à 19 ans de prison.
Quant à Christina de Bourbon, elle a déjà payé le prix fort dans cette affaire. Elle a été écartée des activités officielles de la famille royale et a perdu son titre de duchesse de Palma. Elle encourt jusqu‘à huit ans de prison.