DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Facebook veut se mettre en règle avec le fisc britannique


entreprises

Facebook veut se mettre en règle avec le fisc britannique

Facebook va payer plus d’impôts en Grande-Bretagne. A partir du 6 avril, début de l’année fiscale, le spécialiste américain des réseaux déclarera les recettes publicitaires tirées de ses grands clients britanniques au Royaume-Uni.

Jusqu‘à présent, le groupe les déclarait en Irlande, où se trouve son siège européen et où l’impôt sur les sociétés n’est que de 12,5% pour les entreprises du web, contre 20% en Grande-Bretagne.

La décision de Facebook fait suite à l’introduction l’an dernier par le gouvernement britannique d’une nouvelle taxe de 25% sur les bénéfices transférés à l‘étranger, mesure visant à dissuader l’optimisation fiscale.

Le géant américain avait suscité l’indignation lorsqu’il était apparu qu’il n’avait payé en 2014 que 4.327 livres d’impôt sur les sociétés en Grande-Bretagne, soit 5.600 euros, en 2014, moins que les impôts et cotisations sociales d’un seul travailleur britannique moyen célibataire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Samsonite rachète Tumi pour monter en gamme