DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce/crise migratoire : les conditions sanitaires empirent au camp d'Idomeni

La situation empire pour des milliers de migrants souhaitant regagner le nord de l’Europe. Beacuoup sont désormais coincés à la frontière entre la

Vous lisez:

Grèce/crise migratoire : les conditions sanitaires empirent au camp d'Idomeni

Taille du texte Aa Aa

La situation empire pour des milliers de migrants souhaitant regagner le nord de l’Europe. Beacuoup sont désormais coincés à la frontière entre la Grèce et l’ancienne république yougoslave de Macdédoine.
Impossible pour eux de quitter les lieux. La Macédoine limite les transits à quelques dizaines de personnes par jour.

Vendredi au camp d’Idomeni,12 000 personnes parmi lesquelles beaucoup de femmes et de jeunes enfants se sont réveillés les pieds dans la boue après une nuite de fortes pluies.
La situation sanitaire y est déplorable. Ils manquent de tout.

“Il y a de l’eau partout, explique cette mère de famille syrienne. On est sept personnes ici et nos tentes sont pleine d’eau et il fait froid. Nos vêtements sont trempés car nous n’avons pas d’endroit pour les faire sécher.”

Risque d‘épidémie de gastro-entérite

Selon Médecin sans frontières le nombre de toilettes dans ce camp est huit fois inférieur au nécessaire. MSF craint désormais une épidémie de gastro-entérite.

Taha, un jeune réfugié syrien, prend la situation avec humour : “Ici vous pouvez nager et dormir en même temps”.

Selon le ministre adjoint de la Défense grec, près de 32.000 réfugiés et migrants se trouvent actuellement dans le pays. La Grèce ne peut pas gérer toute seule ce fardeau migratoire, a répété jeudi le Premier ministre, Alexis Tsipras.
Mercredi la Commission européenne a proposé une aide humanitaire d’urgence de 700 millions d’euros, dont une grande partie pour la Grèce.