Cet article n'est pas disponible depuis votre région

La FIFA dit "oui" à l'arbitrage vidéo

Access to the comments Discussion
Par Cyril Fourneris
La FIFA dit "oui" à l'arbitrage vidéo

<p>L’assistance vidéo à l’arbitrage sera autorisée par la <span class="caps">FIFA</span> à titre expérimental. C’est une vraie révolution pour le football qu’a décidé le Board, gardien des règles du jeu, dont est membre Gianni Infantino.</p> <p>Le nouveau président de la <span class="caps">FIFA</span>, montre qu’il n’est pas le candidat de la continuité, tel qu’il était décrit pendant sa campagne.</p> <p>“Aujourd’hui nous avons pris une décision vraiment historique pour le football. La <span class="caps">FIFA</span> et le Board mènent maintenant les débats, au lieu de les freiner. Nous écoutons les fans, les joueurs, le football et nous faisons preuve de bon sens », a-t-il expliqué. </p> <p>Dans quatre cas seulement, l’assistant vidéo pourra communiquer avec l’arbitre central: litige en cas de but marqué, carton rouge, penalty ou erreur sur une identité. </p> <p>L’expérimentation sera menée dès la saison 2017-2018 pour une durée de deux ans.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">What will the video assistance experiments approved by The <span class="caps">IFAB</span> look like? Find out here – <a href="https://t.co/KigxzNI2gE">https://t.co/KigxzNI2gE</a> <a href="https://t.co/juLEVuDQK9">pic.twitter.com/juLEVuDQK9</a></p>— <span class="caps">FIFA</span> Media (@fifamedia) <a href="https://twitter.com/fifamedia/status/706116339610599425">5 mars 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>