Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Tunisie : attaques djihadistes contre les forces de l'ordre près de la frontière libyenne

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy  avec AFP, Reuters
Tunisie : attaques djihadistes contre les forces de l'ordre près de la frontière libyenne

<p>La Tunisie frappée ce lundi par plusieurs attaques djihadistes simultanées. <br /> Bilan : 10 membres des forces de l’ordre tués, ainsi que 7 civils.<br /> Quant aux assaillants islamistes, une trentaine d’entre eux sont morts lors des fusillades.</p> <p>Cela s’est passé à Ben Guerdanne, une ville située dans le sud-est du pays, non loin de la frontière libyenne.</p> <iframe src="https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2448990.7441397896!2d10.734505622183766!3d34.5551430350595!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x13ab05a4163337a1%3A0x188fabe99ce476ea!2sBen+Gardane%2C+Tunisie!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1457369452961" width="600" height="450" frameborder="0" style="border:0" allowfullscreen></iframe> <p>Les attaques ont été lancées à l’aube, par des hommes armés disant appartenir au groupe Etat islamique.</p> <iframe width="420" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/z7MggjU26rU" frameborder="0" allowfullscreen></iframe> <p>Ils ont ouvert le feu sur une caserne de l’armée, un poste de police et un poste de la gendarmerie.<br /> Les forces de l’ordre ont repoussé ces attaques, puis pris en chasse les assaillants.</p> <p>“<em>Les Tunisiens sont en guerre contre cette barbarie et ces rats que nous allons exterminer</em>“, a réagi le président tunisien. Béji Caïd Essebsi a parlé “<em>d’attaques sans précédent, organisées de manière coordonnée</em>“. <br /> Selon le numéro 1 tunisien, “_l’objectif des assaillants était sans doute prendre le contrôle de cette régionl”.</p> <p>Les autorités ont instauré un couvre-feu dans la ville pour la nuit. Les postes-frontière avec la Libye ont été provisoirement fermés.</p> <p>Des spécialistes affirment que ces attaques pourraient être une forme de représailles aux raids aériens menés le mois dernier contre une base de l’Etat islamique à Sabrata dans l’ouest de la Libye (<a href="http://fr.euronews.com/2016/02/19/libye-un-dirigeant-du-groupe-etat-islamique-sans-doute-tue-par-l-aviation/">voir ici</a>)</p> <p>Les assaillants venait-il précisément de Libye ou faisaient-ils partie de cellule terroristes basées en Tunisie ? L’enquête ne fait que commencer.</p> <h3>Pour aller plus loin</h3> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">La frontière entre la Tunisie et la Libye, une poudrière stratégique <a href="https://t.co/1Zzvb598tX">https://t.co/1Zzvb598tX</a> <a href="https://t.co/QT8ELmASO5">pic.twitter.com/QT8ELmASO5</a></p>— Le Monde (@lemondefr) <a href="https://twitter.com/lemondefr/status/706857732943581184">7 mars 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>