DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sharapova : des réactions partagées


Sport

Sharapova : des réactions partagées

Le monde du tennis et du sport en général n’ont pas tardé à réagir après les révélations de Maria Sharapova ce lundi.

La Russe avait convoqué les médias à Los Angeles pour annoncer avoir été contrôlée positive à un contrôle antidopage lors de sa dernière compétition, l’Open d’Australie en début d’année. Si elle a admis sa faute, l’ancienne numéro 1 mondiale, lauréate de tous les tournois du Grand Chelem, s’est défendue en expliquant que le produit incriminé – le meldonium – ne figurait sur la liste des substances interdites que depuis le 1er janvier. Vous allez le voir, les réactions ont été très partagées

Sur Twitter, Jennifer Capriati s’est montrée la plus offensive : “Je suis extrêmement en colère et déçue. J’ai dû arrêter ma carrière et je n’ai jamais voulu tricher. J’ai dû jeter l‘éponge et souffrir. Je ne disposais pas de la très précieuse équipe pour trouver un moyen de contourner le système.”

Martina Navratilova est restée prudente : “Calmez-vous tous à propos de Maria.Je n’ai pas encore tous les faits, j’espère que c’est une honnête erreur:’‘

James Blake a affiché le même état d’esprit jugeant “très classe” que la joueuse ait tenue une conférence pour admettre son erreur.

Ryan Harrison lui a clairement affiché son soutien : “A mon avis, c’est une honnête erreur d’une grande championne’‘.

L’une des réactions les plus attendues était celle de Serena Williams :_ “La plupart des gens ont été surpris et choqué par Maria”, a confié la numéro un mondiale. _’‘Mais, en même temps, je pense que la plupart des gens ont été heureux qu’elle soit allé de l’avant et qu’elle ait été honnête. Elle a montré beaucoup de courage pour admettre ce qu’elle avait fait et la négligence dont elle a fait preuve.”

Sous le coup de nombreuses affaires de dopage ces derniers temps, le sport russe se retrouve au coeur d’une nouvelle tempête Ecoutez la prise de position de cet ancien boxeur, Sergei Simakov, assez révélatrice de la pensée universelle : ‘Elle n’est pas coupable de dopage, mais elle est coupable d’avoir été contrôlée positive. Parce que tout le monde prend des produits dopants. Si vous me dites que les sportifs ne prennent pas de médicaments … Je suis un ancien sportif, je suis maintenant âgé de 55 ans , quand j‘étais jeune, je faisais du sport professionnel … et si vous me dites que les sportifs professionnels ne prennent pas de médicaments, alors vous me faire rire “.

Suspendue à titre conservatoire, Maria Sharapova risque entre deux et quatre ans de sa suspension. La Russe a annoncé son intention de se battre. La bataille juridique va bientôt s’engager.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

42km195 au fin fond de la Sibérie