DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

30 questions pour comprendre les tensions dans le monde musulman

Vous lisez:

30 questions pour comprendre les tensions dans le monde musulman

Taille du texte Aa Aa

Sous ce titre, Yann Mass, a publié son livre dans lequel il répond à ces questions.

Le monde arabe et musulman n’ont jamais été aussi présents à l’esprit de chacun , d’autant plus que les médias ne cessent d’évoquer des mots, des noms, et des périodes historiques que bien souvent ne sont pas compréhensibles pour certains d’entre nous.

Les derniers attentats terroristes perpétrés à Paris ont accentué la nécessité de mieux comprendre certains aspects des événements qui ont secoué le monde arabe durant les derniers cinq années dont les retombées ont affecté directement ou indirectement l’occident.

- Qu’est-ce qu’être musulman ?

- Qui sont les frères musulmans ?

- Qu’est-ce que le Jihad ?

- Les interventions occidentales sont-elles responsables du chaos dans le monde musulman ?

- ..etc

Des questions qui ont, de part et d’autres, ont été bien souvent analysées, parfois loin de leur contexte. Les frappes de Daesh au sein de l’Europe ont changer la donne, les menace aujourd’hui sont plus que jamais réelles et il faut les prendre très au sérieux.

L’auteur après avoir répondu aux trente questions qu’il s’est posées, il conclue :

‘’ C’est leur devoir ( les autorités), mais surtout notre exigence. Lorsqu’un pays est frappé comme la France l’é été deux fois en une seule année, ses dirigeants sont sommés de réagir par ceux qui les ont élus. Pour que l’horreur de se reproduise plus. Pour que les assassins ne puissent pas de nouveau verser le sang ici. ..

Pourtant ; en dépit de tous ces atouts, réels ou fantasmés, ce que la France peut faire seule face à un adversaire comme l’Etat islamique est limité.’’

Pour l’auteur il faut compter aussi sur les autres pour former une coalition pour travailler ensemble sérieusement contre les dangers ‘’ il faut convaincre les des alliés locaux et régionaux ; notamment, que son ennemi prioritaire est aussi le leur’’