DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Portugal : investiture du nouveau président de la République


Portugal

Portugal : investiture du nouveau président de la République

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le nouveau président de la République du Portugal Marcelo Rebelo de Sousa a été officiellement investi. La cérémonie avait lieu ce mercredi au parlement à Lisbonne.

Comme le veut le protocole, M. Rebelo de Sousa a prêté serment, s’engageant à “respecter et faire respecter la constitution“.

A 67 ans, cet ancien professeur de droit, ancien journaliste, issu du Parti social-démocrate (PSD, centre-droit), accède au sommet de l’Etat.
Il a été élu le 24 janvier, recueillant 52% des suffrages dès le premier tour de la présidentielle.

>> Présidentielle portugaise : victoire nette de Marcelo Rebelo de Sousa

Ecarter le spectre de la crise budgétaire

Au Portugal, le chef de l’Etat n’a pas de réel pouvoir exécutif. N’empêche, dans son discours d’investiture, le nouveau président a donné une orientation claire :
Sans rigueur et sans transparence financière, a-t-il dit, le risque d’un perpétuel retour à la crise est nettement plus important“.

Un message à destination du Premier ministre Antonio Costa qui dirige un gouvernement de gauche, ayant la volonté de mettre fin à la politique d’austérité menée depuis 2011.
Cela suscite des tensions dans l‘élaboration du budget.

Les autorités européennes veulent éviter tout dérapage budgétaire de la part de Lisbonne.
Preuve que Bruxelles suit de près ce qui se passe au Portugal, le président de la commission européenne a assisté à la cérémonie d’investiture. “Un geste de solidarité“, a pris la peine de préciser Jean-Claude Juncker.

Pour aller plus loin

>> Présidentielle portugaise : Marcelo Rebelo de Sousa, l’homme du compromis ?, portrait-interview diffusé sur euronews le 19 janvier 2016.

>> Portugal: le nouveau président veut « panser les plaies » de la crise

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Iran : les Gardiens de la révolution testent de nouveaux missiles balistiques