DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Protéger les infrastructures des risques climatiques

Vous lisez:

Protéger les infrastructures des risques climatiques

Taille du texte Aa Aa

Réagir au mieux aux conditions climatiques extrêmes c’est ce à quoi sont ici en train de s’entraîner les pompiers de Porvoo, près de Helsinki en

Réagir au mieux aux conditions climatiques extrêmes c’est ce à quoi sont ici en train de s’entraîner les pompiers de Porvoo, près de Helsinki en Finlande. Ils utilisent du matériel normalement utilisé par les bucherons

Peter Johansson, pompier de Porvoo : “Cette technologie est utilisée depuis de nombreuses années dans l’industrie du bois et nous avons remarqué que nous pouvons aussi l’utiliser pour des opérations de secours et aussi pour des incendies de maisons. Par exemple s’il est nécessaire d’enlever la charpente d’une maison en feu.”

Cet exercice a été mené à bien dans le cadre du projet européen RAIN.
Son but ? développer une gestion systématique de risques liés à des conditions météorologiques extrêmes.

Timo Hellenberg, membre du projet RAIN : “Avec le projet RAIN, nous essayons d’aider les services de secours et de protection civile à améliorer leur efficacité opérationnelle.”

Ça c’est la place du marché au centre de Helsinki. Elle a été inondée en 2005. Avec ce même projet la municipalité a élevé des remblais pour pouvoir circuler mais aussi pour se protéger de la montée des eaux.

Ville Estlander, pompier de Helsinki : “En créant ce sentier, nous pouvons protéger une zone d’habitations d’inondations. Plutôt que de protéger chaque maison individuellement nous pouvons protéger de vastes zones en faisant ces simples digues.”

Une demi douzaine de sites ont ainsi été équipés dans la capitale finlandaise. Ce qui représente un total de dix kilomètres de digues.