Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Allemagne : la politique migratoire de Merkel à l'épreuve des régionales

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Allemagne : la politique migratoire de Merkel à l'épreuve des régionales

<p>Demain s’ouvriront les régionales en Allemagne. Un test crucial pour les partis traditionnels, à commencer par l’Union chrétienne-démocrate (<span class="caps">CDU</span>) d’Angela Merkel et le parti social-démocrate (<span class="caps">SPD</span>).</p> <p>Près de 13 millions d’Allemands sont appelés à voter dans trois des seize Etats-régions. Deux sont situés dans l’ouest, le Bade-Wurtemberg, et la Rhénanie-Palatinat et la Saxe-Anhalt est quant à elle à l’est.</p> <p>Dans le riche et puissant Bade-Wurtemberg, où le taux de chômage est aux environs de 4%, les Verts, qui dirigent la région dans une alliance avec le <span class="caps">SPD</span>, sont les favoris du scrutin. Ils menacent de détrôner la <span class="caps">CDU</span> comme première force politique.</p> <p>Les Verts sont en faveur de la politique de Merkel envers les réfugiés. Cette question cristallise l’opinion allemande. En Rhénanie-Palatinat, la chef du <span class="caps">SPD</span>, la ministre-présidente sortante Malu Dreyer, approuve elle aussi cette politique d’accueil lancée par la chancelière.</p> <p>Les sociaux démocrates sont crédités dans cette région d’une courte avance sur la <span class="caps">CDU</span>, représentée par son étoile montante Julia Klöckner. Cette dernière, en revanche, s’est démarquée de la politique migratoire de Merkel.</p> <p>En Saxe-Anhalt, dans l’est du pays, la <span class="caps">CDU</span> dispose d’une confortable avance face à ses adversaires traditionnels. Mais elle doit compter avec la droite dure et la formation populiste anti-migrants Alternative pour l’Allemagne (AfD), qui pourrait même devancer les sociaux démocrates.</p> <p>Dans cette région, le parti d’extrême droite est crédité d’environ 19 % des suffrages. Il a de fortes chances d‘être représenté dans les deux autre parlements régionaux, dans le Bade-Wurtemberg et en Rhénanie-Palatinat où on lui prédit des scores entre 9 et 12,5%.</p> <p><em>Avec <span class="caps">AFP</span></em></p>