DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Cinq ans après, l'hommage des Japonais aux victimes du tsunami et de la catastrophe nucléaire


Japon

Cinq ans après, l'hommage des Japonais aux victimes du tsunami et de la catastrophe nucléaire

Cinq ans après, jour pour jour, heure ou heure, l’empereur Akihito et les Japonais ont rendu hommage aux victimes de la catastrophe naturelle et nucléaire du 11 mars 2011. A 14h46 heure locale, des milliers de personnes se sont recueillies tout au long des quelque 500 kilomètres de côtes des régions sinistrées, dans le nord-est du pays. Le bilan officiel est de plus de 20 000 décès et il continue de s’alourdir en raison des radiations.

Ce 11 mars 2011, c’est d’abord un séisme de magnitude 9 qui secoue une grande partie du pays. Suit le tsunami qui engloutit des villes entières, puis la catastrophe nucléaire de Fukushima, entraînant l‘évacuation des populations dans un rayon de 20 kilomètres.

Aujourd’hui, près de 100 000 personnes ne sont toujours pas rentrées chez elles. Et d’après des associations de médecins, les cas de cancer dans la province ont considérablement augmenté.

Quant au démantèlement de la centrale de Fukushima Daiichi, il devrait encore durer une quarantaine d’années. Pour autant, le gouvernement compte relancer le nucléaire, une énergie “dont notre pays ne peut pas se passer”, a expliqué le Premier ministre Shinzo Abe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Birmanie : nouvelle étape franchie pour le parti d'Aung San Suu Kyi