DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le diplomate égyptien Ahmed Aboul Gheit désigné à la tête de la Ligue arabe


Egypte

Le diplomate égyptien Ahmed Aboul Gheit désigné à la tête de la Ligue arabe

Il a été le dernier ministre des Affaires étrangères d’Hosni Moubarak, Ahmed Aboul Gheit vient d‘être élu à la tête de la Ligue arabe. Ce diplomate egyptien de 73 ans prendra ses fonctions en juillet pour un mandat de cinq ans. Seul candidat au poste de secrétaire général, sa nomination était acquise. Le Qatar est toutefois venu jeter le trouble en émettant de “fortes réserves” à son encontre. L‘émirat a retardé de quelques heures l’annonce de sa nomination jeudi soir au siège de l’organisation au Caire.

La Ligue arabe a quasiment toujours été dirigée par des diplomates égyptiens. Ahmed Aboul Gheit succède à son compatriote Nabil Al-Arabi, chaleureusement remercié. Contrairement à Amr Moussa, qui l’a précédé aux Affaires étrangères et qui s’est fait connaître pour ses positions hostiles à Israël, M. Aboul Gheit a adopté une ligne plus conciliante à l‘égard de l’Etat hébreu lorsqu’il a été nommé à la tête de la diplomatie égyptienne en 2004.

Le contretemps dû au Qatar a en tous cas illustré une fois encore les divisions entre membres de la Ligue arabe, des divisons qui entravent son fonctionnement face aux crises de la région.

“De nombreux défis et des dossiers lourds et complexes attendent le nouveau secrétaire général”, indique notre correspondant au Caire, Mohammed Shaikhibrahim, “le plus important sera de surmonter les divergences entre les pays arabes eux-mêmes pour parvenir à des décisions communes qui pourront être appliquées sur le terrain”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Birmanie : nouvelle étape franchie pour le parti d'Aung San Suu Kyi