DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Migrants en Grèce : les explications de notre correspondant

Alors que la situation à la frontière gréco-macédonienne reste très tendue, nous avons demandé à notre correspondant à Athènes, Stamatis Giannisis

Vous lisez:

Migrants en Grèce : les explications de notre correspondant

Taille du texte Aa Aa

Alors que la situation à la frontière gréco-macédonienne reste très tendue, nous avons demandé à notre correspondant à Athènes, Stamatis Giannisis, de nous en dire plus sur la situation en Grèce.

“Au moment où je vous parle, le nombre de migrants sur le sol grec est estimé à 42 000. 12 000 d’entre eux se trouvent dans le camp d’Idomeni, à la frontière entre la Grèce et l’ex-République yougoslave de Macédoine. 10 000, récemment arrivés de Turquie par la mer, sont encore dans les îles de la mer Egée. 10 000 seraient à Athènes et ses environs, et 20 000 autres seraient dispersés dans le pays.

30% des migrants seraient des enfants, et 42% seraient originaires de Syrie.

Le gouvernement grec dit avoir la capacité de fournir un toit à 30 000 migrants au moins mais la majorité d’entre eux est très réticente. Ils craignent en effet qu’en acceptant d’intégrer ces programmes, ils soient détenus ou ne puissent pas poursuivre leur chemin vers l’Europe de l’ouest.”