DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : raz-de-marée populaire contre la présidente Dilma Rousseff


Brésil

Brésil : raz-de-marée populaire contre la présidente Dilma Rousseff

Une marée humaine dans les rues de Sao Paulo, trois millions de personnes dans tout le Brésil, une mobilisation massive dimanche et un seul mot d’ordre : “Dilma dehors”. Les Brésiliens réclament la démission de leur présidente embourbée dans un scandale de corruption.

Pari réussi pour l’opposition dont l’objectif était de faire pression sur les députés. Ils doivent se prononcer dans les semaines à venir sur une procédure de destitution visant Dilma Rousseff.
“Je me sens coupable dit une manifestante, j’ai cru en eux comme tous les Brésiliens, et qu’est-ce que nous avons : de la corruption. Alors aujourd’hui, nous voulons voir partir tous les corrompus.”

Alors que le pays est en pleine récession, l’opposition accuse le gouvernement d’avoir maquillée les comptes publics en 2014, pour minimiser l’ampleur des déficits et favoriser la réélection de la présidente.
Le seul à faire l’unanimité des manifestants est le juge Sergio Moro, qui dirige l’enquête sur le scandale de corruption autour du groupe pétrolier Petrobras.

avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Cinq grands États riches en délégués votent demain aux Etats-Unis