Syrie: Vladimir Poutine annonce le début du retrait des forces russes de Syrie

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Syrie: Vladimir Poutine annonce le début du retrait des forces russes de Syrie

<p>Vladimir Poutine a annoncé lundi soir le retrait du contingent russe de Syrie.<br /> Concrètement, son ampleur est inconnue puisque les effectifs russes n’ont jamais été rendus publics.</p> <p>Arrivée le 30 septembre, à un moment où les forces du régime étaient dans <a href="http://www.lepoint.fr/monde/syrie-l-appel-au-secours-de-bachar-el-assad-30-07-2015-1953600_24.php"><strong>une position compliquée</strong></a>, leur mission serait désormais remplie. <br /> <em>“Grâce à la participation des forces armées russes, l’armée syrienne a pu opérer un volte-face fondamental dans la lutte contre le terrorisme international”</em>, a justifié le président russe Vladimir Poutine.<br /> Les bombardements russes ont été très critiqués par les occidentaux. Ils auraient visé davantage les groupes de l’opposition et non pas l’Etat islamique ou le Front Al-Nosra.</p> <p>Alors même si les contours du retrait sont encore flous, son annonce est plutôt bien accueillie par la communauté internationale. La Maison Blanche a fait savoir que Barack Obama s‘était entretenu avec Vladimir Poutine pour évoquer ce retrait et les “étapes nécessaires pour mettre en oeuvre pleinement la cessation des hostilités”. <br /> Pour Ismael Abraao Gaspar Martins le président du Conseil de sécurité de l’<span class="caps">ONU</span>,<br /> <em>“lorsque nous voyons les forces se retirer cela signifie que la guerre prend un nouveau tournant, donc c’est une bonne chose. Cela a été rendu possible par la coopération entre les Etats-Unis et la Russie”.</em></p> <p>Fin février déjà, le travail commun de Moscou et Washington avait permis de mettre en place un cessez-le feu…par endroits bafoué…mais qui globalement semble tenir sur le terrain.<br /> Les avions russes se sont tus, et les Syriens ont pu ressortir…pour manifester contre Bachar al-Assad. </p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/instantan%C3%A9?src=hash">#instantané</a> Manifestation anti-régime à Alep, cinq ans après le début de la guerre en Syrie <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a> <a href="https://t.co/NsTEU5GXfP">pic.twitter.com/NsTEU5GXfP</a></p>— Agence France-Presse (@afpfr) <a href="https://twitter.com/afpfr/status/708309268940738561">11 mars 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>