DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Angela Merkel se défend de céder au chantage de la Turquie sur les migrants


Allemagne

Angela Merkel se défend de céder au chantage de la Turquie sur les migrants

Trouver une solution européenne durable pour les migrants, c’est la ligne défendue par Angela Merkel. Devant le Bundestag, la chancelière allemande affirme que l’Europe ne doit pas laisser la Grèce seule face à cette crise. Angela Merkel explique que l’accord qu’elle propose avec la Turquie n’est pas un chèque en blanc à Ankara, et encore moins la promesse d’une adhésion à l’Union européenne

“Ce qui est déterminant et ce qui n’a pas changé, c’est que les négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne sont menées sans en connaître l’issue. Il en résulte que l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne n’est pas à l’ordre du jour”, a-t-elle rappelé devant les députés allemands.

Ce plan très controversé sera discuté demain lors d’un sommet à Bruxelles. Tous les migrants arrivés illégalement en Grèce depuis la Turquie seraient expulsés. En échange, l’Union européenne accueillerait un réfugié syrien pour chaque clandestin syrien renvoyé en Turquie. Ankara souhaite en échange une aide de six milliards d’euros, une accélération de ses négociations d’accession à l’UE et la suppression des visas pour les Turcs se rendant en Europe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Belgique : deux fugitifs toujours recherchés, niveau d'alerte antiterroriste inchangé