DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Corée du Nord condamne un étudiant américain à 15 ans de travaux forcés


Corée du Nord

La Corée du Nord condamne un étudiant américain à 15 ans de travaux forcés

Un étudiant américain a été condamné à quinze ans de travaux forcés par la Cour Suprême de Corée du Nord. Son tort : avoir volé une bannière de propagande dans un hôtel de Pyongyang.

Otto Warmbier, 21 ans, se trouvait dans la capitale nord-coréenne dans le cadre d’un voyage organisé. Il avait été arrêté en janvier à l’aéroport alors qu’il s’apprêtait à quitter le territoire. Contraint à des aveux publics, il avait ensuite confessé, en pleurs, devant des diplomates, avoir prémédité son geste, assurant avoir fait la pire “erreur de sa vie.”

La condamnation de ce jeune américain intervient après le renforcement des sanctions internationales visant le régime de Pyongyang, suite à son dernier essai nucléaire controversé.

Otto Warmbier n’est pas le premier Américain à être condamné en Corée du Nord, trois d’entre eux ont été libérés l’année dernière. Par le passé, le régime de Pyongyang s’est servi de ces arrestations pour faire venir des personnalités politiques, comme l’ex-président Bill Clinton.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Fifa réclame des dizaines de millions de dollars à ses anciens dirigeants