DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : l'entrée au gouvernement de Lula n'en finit pas de faire des vagues


Brésil

Brésil : l'entrée au gouvernement de Lula n'en finit pas de faire des vagues

La situation politique au Brésil devient encore un peu plus instable. En témoignent les heurts ce jeudi à l’extérieur du palais présidentiel à Brasilia.
D’un côté, les partisans de la présidente Dilma Rousseff.
De l’autre, ses opposants.

>> Nouvelles manifestations au Brésil autour du cas Lula

Au cœur du conflit : la nomination de l’ex-président Lula au poste de chef de cabinet.
Une nomination contestée par un juge, alors même que l’intéressé venait de prendre ses fonctions.
Le magistrat a demandé à la présidente de suspendre l’entrée de Lula au gouvernement, estimant que cette nomination pouvait constituer une entrave à la justice.

La demande du juge a été aussitôt écartée par la présidente.

Lors de la cérémonie de prise de fonction de Lula, Dilma Rousseff s’est exprimée comme pour justifier la désignation de celui qui fut son mentor politique.

Le Brésil traverse une période difficile sur le plan économique et politique. Je ne peux, et je ne veux me priver de personne. Dans ces moments-là, il faut rester uni. Cela vaut pour moi, pour Lula, pour notre base politique, notre base sociale et même pour l’opposition, nous tous qui voulons le meilleur pour notre pays.” Dilma Rousseff, présidente brésilienne

Ecoute téléphonique et scandale Pétrobras

Lula nommé pour sauver le pays. C’est l’argument officiel. Sauf qu’une conversation téléphonique rendue publique ce mercredi soir laisse penser qu’il s’agit surtout de protéger Lula d’une éventuelle mise en détention.

>> Brésil : un enregistrement embarrassant pour Lula et Dilma Rousseff suscite l’indignation

En toile de fond, il y a le scandale de corruption Petrobras qui éclabousse une partie de la classe politique. Et cela nourrit le ras-le-bol de la population.

Pour aller plus loin

>> Brésil : Lula peut-il encore sauver le soldat Rousseff ?

>> Brésil : Sergio Moro, le juge au cœur du scandale de corruption Petrobras

>> Brésil : les dates clés du scandale Petrobras

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le groupe Etat islamique commet des "génocides", d'après les Etats-Unis