DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Plan UE-Turquie : optimisme prudent des dirigeants


Le bureau de Bruxelles

Plan UE-Turquie : optimisme prudent des dirigeants

Les dirigeants européens sont réunis à Bruxelles pour essayer de trouver une issue à la crise des réfugiés. Les 28 négocient un projet d’accord avec la Turquie. Pour le Premier ministre grec, dont le pays est en première ligne, c’est une rencontre cruciale. Alexis Tsipras dit attendre un compromis crédible « afin de réduire ou d’arrêter l’afflux illégal de migrants à partir de la Turquie vers les îles grecques ».
Le gouvernement turc se dit prêt à réadmettre les migrants illégaux arrivés en Grèce. Mais il demande en retour une relance des négociations d’adhésion à l’Union. Cette contrepartie est jugée inacceptable en l‘état actuel par le président chypriote. «  Si la Turquie remplit ses obligations il n’y a aucun problème, sans cela nous ne pourrons rien faire », explique Nicos Anastasiades.
Dans un premier temps les chefs d’État et de gouvernement négocieront à 28 pour essayer de trouver un compromis entre États membres. Ils seront rejoints vendredi par le Premier ministre turc pour poursuivre les discussions.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Plan UE-Turquie : «  Chypre utilisera son droit de veto »