DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Japon-Corée du Sud : la guerre se fait aussi dans les livres d'histoire

Quand les livres d’histoire suscitent l’incident diplomatique… La Corée du Sud a protesté ce vendredi après la publication de nouveaux manuels

Vous lisez:

Japon-Corée du Sud : la guerre se fait aussi dans les livres d'histoire

Taille du texte Aa Aa

Quand les livres d’histoire suscitent l’incident diplomatique… La Corée du Sud a protesté ce vendredi après la publication de nouveaux manuels scolaires au Japon qui revendiquent la souveraineté nippone sur des îlots disputés entre les deux pays.

Point of view

Nous déplorons fortement le fait que le gouvernement japonais a approuvé à nouveau le 18 mars des manuels scolaires qui donnent une vision distordue de l'histoire et revendiquent de manière inappropriée les îles Dok-Do, qui font partie de notre territoire historiquement, géographiquement et selon la loi internationale.

Une dispute très ancienne mais très sensible pour Tokyo et Séoul.

Réaction du ministère sud-coréen des Affaires Etrangères :
“Nous déplorons fortement le fait que le gouvernement japonais a approuvé à nouveau le 18 mars des manuels scolaires qui donnent une vision distordue de l’histoire et revendiquent de manière inappropriée les îles Dok-Do, qui font partie de notre territoire historiquement, géographiquement et selon la loi internationale. Nous demandons rectification immédiate”.

L’archipel concerné, appelé Takeshima au Japon, ou Liancourt internationalement, est constitué de quelques îlots rocheux inhospitaliers et occupés par des militaires sud-coréens et contrôlé de fait par la Corée du Sud.