DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Keeper", un drame social ciselé et éclatant

Vous lisez:

"Keeper", un drame social ciselé et éclatant

Taille du texte Aa Aa

À partir d’un thème simple et souvent dépeint au cinéma, Guillaume Senez signe une œuvre extraordinaire, riche en émotions et en rebondissements. Le

À partir d’un thème simple et souvent dépeint au cinéma, Guillaume Senez signe une œuvre extraordinaire, riche en émotions et en rebondissements. Le long-métrage franco-belge “Keeper” est notre choix de la semaine.
Le film tourne autour de deux adolescents de quinze ans. Mélanie découvre qu’elle est enceinte. Initialement, la nouvelle déplaît à Maxime, mais au fil des semaines, les deux décident de garder l’enfant. La mère de la Mélanie s’oppose radicalement à la décision de sa fille, mais ce n’est qu’un obstacle parmi de nombreux autres, pour les deux adolescents.
Le réalisateur focalise sur le point de vue de Maxime, un adolescent plein de doutes, mais déterminé à soutenir sa future famille grâce à son talent de gardien de but.
Bien que les personnages principaux soient des adolescents, ce film ne s’adresse pas spécialement aux jeunes. C’est avant tout une œuvre sur le renoncement. Le scénario frise la perfection. Les acteurs s’avèrent excellents du début jusqu‘à la fin, plutôt inattendue.
“Keeper” a remporté le prix spécial du jury, lors du festival du premier film d’Annonay. Sa sortie est prévue le 23 mars prochain en France.