DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Migrants : les 28 s'entendent sur une "position commune" à soumettre à la Turquie

Ils ne se risquent pas à parler “d’accord” ou de“texte”, mais les 28 ont convergé vers une “position commune” au sujet de l’accord avec la Turquie

Vous lisez:

Migrants : les 28 s'entendent sur une "position commune" à soumettre à la Turquie

Taille du texte Aa Aa

Ils ne se risquent pas à parler “d’accord” ou de“texte”, mais les 28 ont convergé vers une “position commune” au sujet de l’accord avec la Turquie visant à juguler l’afflux de migrants vers l’Europe.
Une sémantique diplomatique que le président français François Hollande traduit en ces termes : “On est en bonne voie mais on est pas encore arrivé”.
Les réticences des uns et des autres ont donc été prises en compte, et notamment au sujet des contreparties promises à Ankara.

La chancelière allemande Angela Merkel, architecte de ce projet négocié début mars entre l’UE et la Turquie, a quant à elle précisé avoir convenu avec ses partenaires européens que la Grèce aurait “besoin de soutien, non seulement en ce qui concerne le retour des migrants clandestins en Turquie, mais aussi pour gérer la situation à laquelle elle est confrontée. Des fonds seront nécessaires pour proposer un abri aux réfugiés.”

“Les représentants de l’UE peuvent se targuer de tenir un accord qui sera acceptable pour le gouvernement turc, mais des doutes subsistent quant à la conformité de cet accord avec le droit international”, résume notre correspondant à Bruxelles James Franey. Une allusion à la mesure phare du projet, visant à renvoyer les nouveaux migrants arrivant en Grèce depuis la Turquie.

Avec AFP