DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Abdeslam planifiait "quelque chose" depuis Bruxelles, des armes lourdes retrouvées


Belgique

Abdeslam planifiait "quelque chose" depuis Bruxelles, des armes lourdes retrouvées

Salah Abdeslam prêt à agir à nouveau ? C’est ce qu’il a dit aux enquêteurs. Deux jours après son arrestation le suspect clé des attentats de Paris n’est pas avare en informations.
Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, ajoute que des armes lourdes ont été retrouvées dans l’appartement de Forest, perquisitionné mardi, trois jours avant l’arrestation de Abdeslam.

“Il était prêt à recommencer quelque chose depuis Bruxelles, a déclaré Didier Reynders. Et c’est peut-être la réalité, parce que de nombreuses armes ont été retrouvées, des armes lourdes, lors des premières investigations, et on a vu un réseau autour de lui à Bruxelles.”

La Belgique comme la France maintiennent toujours un haut niveau d’alerte. Dans l’hexagone 5.000 policiers supplémentaires ont été déployés pour “optimiser” les contrôles aux frontières face à une menace d’attentat “extrêmement élevée”, a dit samedi le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve.
La France se prépare à une autre bataille : judiciaire cette fois, avec l’avocat de Salah Abdeslam. Ce dernier choisit l’attaque. Après avoir annoncé qu’il s’opposera à l’extradition de son client, Sven Mary compte porter plainte contre le procureur de la République de Paris, François Molins, pour violation du secret de l’instruction.

“Notre procureur fédéral dans sa communication a été d’une extrême prudence parce qu’il sait combien est important le secret de l’instruction, a déclaré Sven Mary. Au contraire le procureur de la République a estimé devoir citer des auditions qui avaient été faites quelques heures auparavant par Salah Abdeslam et que dès lors il y a manifestement une violation du secret de l’instruction.”

Cette plainte a toutefois peu de chances d’aboutir. Samedi François Molins avait révélé lors d’une conférence de presse que Salah Abdeslam avait renoncé à se faire exploser au Stade de France.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Salah Abdeslam prévoyait d'"autres choses" depuis Bruxelles