DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Diyarbakir : un nouvel an kurde sous haute sécurité

Une foule immense à Diyarbakir pour célébrer le Norouz, le nouvel an kurde mais beaucoup moins de monde que les années précédentes. La Turquie étant

Vous lisez:

Diyarbakir : un nouvel an kurde sous haute sécurité

Taille du texte Aa Aa

Une foule immense à Diyarbakir pour célébrer le Norouz, le nouvel an kurde mais beaucoup moins de monde que les années précédentes. La Turquie étant en alerte maximale après une série d’attentats, les célébrations ont été interdites à Ankara et Istanbul. Dans la grande ville du sud-est du pays à majorité kurde, le couvre-feu a été partiellement levé mais les mesures de sécurité sont draconniennes.

Selahattin Demirtas, co-dirigeant du parti pro-kurde le Parti démocratique des peuples en a appellé à la paix : “ La guerre, les affrontements et les morts ne sont pas une situation normale à laquelle nous sommes habitués. Nous devons insister sur les moyens et les méthodes pacifiques pour résoudre la situation kurde.”

Après plus de deux ans de cessez-le-feu, de violents affrontements ont repris depuis l‘été dernier entre les forces de sécurité turques et les séparatistes kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan dans plusieurs villes du sud-est anatolien.

avec Afp et Reuters