DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Migrants : des observateurs turcs à Lesbos pour superviser l'accord UE-Turquie


monde

Migrants : des observateurs turcs à Lesbos pour superviser l'accord UE-Turquie

C’est le premier signe de l’accord sur les migrants conclu entre l’Union européenne et la Turquie. Plusieurs observateurs turcs sont arrivés ce lundi sur l‘île de Lesbos afin de superviser la mise en œuvre d’une opération complexe qui prévoit le renvoi vers la Turquie des migrants arrivés illégalement en Grèce. Des migrants qui continuent de traverser la mer Egée. Depuis l’entrée en vigueur dimanche de cet accord, près de 2.000 d’entre eux ont rallié les îles grecques. Preuve que les moyens déployés, notamment par Ankara, pour empêcher ces départs, demeurent, pour l’heure, largement insuffisants.

“Ces gens sont désespérés, souligne cette bénévole. Ils rêvent d’un avenir meilleur, dans un autre pays. Ils vont continuer à risquer leur vie, à se rendre en Europe. Ils seront peut-être moins qu’avant, mais ils vont continuer à venir. J’en suis certaine.”

Depuis dimanche, tous les migrants, y compris les réfugiés syriens arrivés illégalement sur les îles grecques, doivent être renvoyés vers la Turquie. Ils devront au préalable être enregistrés dans les hot spots, ces centres d’identification, où ils peuvent déposer leur demande d’asile. Pour encadrer cette opération, l’Union européenne a promis de mobiliser quelque 4.000 experts, des spécialistes du droit et des traducteurs, mais aussi des garde-côtes et des policiers.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Jean-Pierre Bemba coupable de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité en Centrafrique