DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Carlos Acosta : retour aux sources cubaines


le mag

Carlos Acosta : retour aux sources cubaines

En partenariat avec

Après avoir pris sa retraite du Royal Ballet de Londres en novembre dernier, Carlos Acosta est revenu à La Havane et ses racines cubaines avec une nouvelle compagnie “Acosta Danza”.

Celui que l’on a comparé à Baryshnikov et Noureyev se lance dans un projet où se mélangent les genres.

Carlos Acosta : “J’ai choisi pour la compagnie des danseuses avec des bases à la fois contemporaines et classiques. La moitié des danseuses est contemporaine et l’autre moitié est classique. Il y a donc une symbiose, j’ai pensé créer une nouvelle ligne, une nouvelle direction ici à Cuba mais aussi dans le monde.”

La compagnie a été fondée l‘été dernier et n’a pas encore un site qui lui est propre.

Pour les danseurs venus d’horizons artistiques différents, c’est là une grande opportunité.

E. Hernandez, danseuse classique : “C’est un projet qui bien sûr va être sur du long terme parce que bien sur il doit y avoir une unité, une recherche de mouvements. Il faut intégrer les danseuses classiques avec celles qui viennent du contemporain pour ne pas entendre “il y a les classiques et les contemporaines” nous sommes toutes Acosta Danza.”

En 2011 Carlos Acosta a créé une fondation pour aider de jeunes danseurs et leur donner l’opportunité d’atteindre leur objectif. Il voit bien sûr d’un très bon oeil le rapprochement américano cubain.

Carlos Acosta : “Notre époque est très intéressante, elle donne beaucoup d’espoirs aux gens. Il y a eu ce litige pendant de nombreuses décennies entre ces deux pays qui sont voisins. C’est un moment de fête parce que techniquement, nous sommes amis. Et je suis sûr que de nombreuses collaborations artistiques vont se dérouler entre ces deux pays. Et pour les artistes en général c’est quelque chose de très positif.”

Acosta Danza fera ses débuts le 8 avril prochain dans le théâtre Alicia Alonso (autre grand nom de la danse cubaine).

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Cécile Bertrand, invitée de Cartoon Xira