DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La diplomatie du baseball pour rapprocher Washington et Cuba


Cuba

La diplomatie du baseball pour rapprocher Washington et Cuba

À La Havane, le match entre les équipes de baseball américaine et cubaine a commencé par une minute de silence en mémoire des victimes de Bruxelles.

La rencontre s’est terminée par la victoire 4 à 1 de l‘équipe américaine et, symboliquement, par le rapprochement des deux nations.

Peu avant le match, la télévision cubaine a retransmis en direct le discours de 34 minutes prononcé par le président américain au grand Théâtre Alicia Alonso de La Havane.

Barack Obama a expliqué vouloir “laisser en arrière les ultimes vestiges de la guerre froide” tout en exprimant des réserves sur le régime castriste.

“Je crois que les citoyens doivent pouvoir s’exprimer librement et sans peur” a-t-il dit, “pouvoir critiquer leur gouvernement et protester paisiblement, et que la loi ne doit pas prévoir la détention arbitraire de ceux qui usent de leurs droits.”

Un peu plus tôt dans la journée le président américain a rencontré à l’ambassade des Etats-Unis un groupe d’une douzaine d’opposants cubains, dont Berta Soler, la chef de file de l’organisation des Dames en Blanc.

Barack Obama a salué “l’extraordinaire des dissidents” qui de leur côté lui ont remis une liste des prisonniers politiques.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La France aux couleurs de la Belgique