DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Malawi : des drones au service de dispensaires isolés

Vous lisez:

Malawi : des drones au service de dispensaires isolés

Taille du texte Aa Aa

L’“Unicef”:http://www.unicef.org/media/media_90462.html et le gouvernement du Malawi ont uni leurs efforts pour voir dans quelle mesure l’usage de

L’“Unicef”:http://www.unicef.org/media/media_90462.html et le gouvernement du Malawi ont uni leurs efforts pour voir dans quelle mesure l’usage de drones pourrait être efficace dans la lutte de la prévention contre le SIDA.

Le Malawi est un pays où le taux de personnes séropositives avec 10% est l’un des plus élevés au monde.

A l’heure actuelle il faut encore trop de temps pour avoir les résultats des analyses.

Judith Sherman, du programme de lutte de l’Unicef contre le Sida au Malawi : “On a beaucoup de retard dans la mise en place d’un traitement pour les enfants séropositifs. Ils doivent venir très tôt pour des tests. Idéalement avant d’avoir deux mois, entre 6 et 8 semaines. Les tests, les prélèvements sanguins doivent ensuite être acheminés vers un des 8 laboratoires du pays.”

Le drone peut emporter quelque 250 tests, soit un kilo de charge utile.

Des premiers tests ont été réalisés avec des vols de 10 kilomètres entre des dispensaires et le laboratoire de l’hôpital de Lilongwe.

Le drone permet ainsi de paliers les problèmes liés aux mauvaises infrastructures.

Judith Sherman : “Quand les résultats sont disponibles ils doivent revenir au dispensaire pour être communiqués à la mère et alors que de nombreux efforts ont été réalisés pour raccourcir cette étape, on doit encore faire mieux. Les mères attendent toujours deux mois avant d’avoir les résultats et c’est très long dans la vie d’un enfant séropositif.”

En 2014, quelque 40 000 enfants sont nés séropositifs au Malawi selon une estimation de l’Unicef.

Chaque année 10 000 enfants meurent du Sida. De nombreuses vies pourraient être épargnées avec la mise en place systématique d’un diagnostic précoce.