DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Judo : c'est parti à Tbilissi

Pedro Lasuén est notre envoyé spécial en Géorgie : “Dans les années 70, le tournoi de Tbilissi était le plus réputé de la planète. Depuis, il a servi

Vous lisez:

Judo : c'est parti à Tbilissi

Taille du texte Aa Aa

Pedro Lasuén est notre envoyé spécial en Géorgie : “Dans les années 70, le tournoi de Tbilissi était le plus réputé de la planète. Depuis, il a servi de source d’inspiration à tous ceux qui visent l’excellence. De nos jours, les femmes peuvent s’y aligner, mais à part cela, rien n’a changé. Gagner ici à Tbilissi est toujours aussi difficile, car la Géorgie reste une terre de judo”.

Monica Ungureanu avait remporté la manche du Grand Chelem organisée à Bakou, elle récidive lors du Grand Prix de Tbilissi.

En finale de la catégorie des moins de 48 kilos, la Roumaine bat la représentante de la Guinée-Bissau, Taciana Lima, triple championne d’Afrique.

Ungureanu, numéro 13 mondiale, domine ce combat à sens unique, multiplie les yukos et conclut par un ippon à 14 secondes du gong.

L’hymne italien retentit en Géorgie grâce à la jeune Odette Giuffrida, tout juste 21 ans.

Après l’Open de Rome le mois dernier, elle s’adjuge son deuxième tournoi d’affilée chez les moins de 52 kilos.

Egalité parfaite contre l’Israélienne Gili Cohen après les quatre minutes du temps règlementaire.

C’est donc au golden score, après 55 secondes supplémentaires, qu’elle trouve la faille avec un seoi-nage.

Chez les moins de 57 kilos, carton plein de Rafaela Silva qui gagne tous ses combats du jour par ippon, y compris le dernier face à Nora Gjakova.

La Brésilienne, originaire d’une favela de Rio, sera très attendue chez elle cet été lors des Jeux olympiques.

Médailles de bronze pour Hedvig Karakas et pour Myriam Roper qui domine la double championne d’Europe, la Française Automne Pavia.

Diyorbek Urozboev occupe la 17e place du classement mondial, mais il est le numéro 1 à Tbilissi.

L’Ouzbek triomphe chez les légers en venant à bout en finale du Mongol Amartuvshin Dashdavaa qui était déjà monté sur le podium à Paris-Bercy.

Une seule victoire pour les judokas géorgiens ce vendredi; elle est l’oeuvre de Vazha Margvelashvili, bourreau de l’Italien Fabio Basile chez les moins de 66 kilos.

A 22 ans, il réussit le parcours presque sans faute devant son public avec quatre ippons en cinq combats.

Pas de podium, mais une journée riche en émotions pour sa compatriote Mariam Janashvili chez les moins de 52 kilos.

La 165e mondiale signe la surprise du jour en atteignant les demi-finales et en écartant au passage la numéro 3 mondiale et tête de série numéro 1 du tournoi, la Brésilienne Erika Miranda.

Exactement le même classement pour l’Ukrainien d’origine géorgienne Georgii Zantaria et la même sanction.

Il est éliminé dès le deuxième tour par le futur vainqueur, Vazha Margvelashvili.