DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Belges se sont recueillis place de la Bourse malgré l'annulation de la "Marche"


Belgique

Les Belges se sont recueillis place de la Bourse malgré l'annulation de la "Marche"

Malgré l’annulation de la “Marche contre la peur”, des dizaines de personnes s‘étaient déplacées dimanche place de
la Bourse pour rendre hommage aux victimes des attentats de mardi à l’aéroport et dans le métro bruxellois. “Je suis moi-même de confession musulmane, précise une femme. Je suis née en Belgique, mes parents sont depuis soixante ans dans ce pays. Ils sont venus y trouver la paix, nous sommes ici pour la paix, et ces hooligans ne sont pas venus pour faire la paix.” Une autre femme regrette, elle, que le rassemblement pacifiste ait été annulé. “Je ne suis pas d’accord avec ça, dit-elle. Il fallait le maintenir parce que, sinon, c’est comme si on donnait raison aux terroristes, comme si on leur disait : en semant la terreur, vous parvenez à nous empêcher de vivre normalement.”

Un homme à la double nationalité israélienne et italienne est, lui, critique sur ce type de rassemblement pacifiste. “Après chaque attentat, on se réunit et quelqu’un chante Imagine de John Lennon. Je comprends les gens qui ont besoin de se recueillir pendant quelques jours. Mais ensuite, il faut s’attaquer au problème.” “Nous avons tous perdu quelqu’un, confie une femme. Bruxelles est un immense village et nous sommes tous affectés par ce qui s’est passé.
La Belgique, ce n’est pas l’Amérique. Ici, l’immigration est libre, nous accordons des aides sociales aux gens en difficulté, nous leur offrons une éducation. Alors, pourquoi nous ? Nous n’avons rien fait à personne. Nous vivons simplement tous ensemble.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attentat taliban à Lahore (Pakistan): au moins 70 morts et des centaines de blessés