DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des portraits de l'artiste James Ostrer pour dénoncer l'ère de l'ego

Vous lisez:

Des portraits de l'artiste James Ostrer pour dénoncer l'ère de l'ego

Taille du texte Aa Aa

Ce sont des portaits de “Junk Food” : l’artiste et photographe anglais James Ostrer est connu pour ses créations alimentaires, décalées, élaborés à

Ce sont des portaits de “Junk Food” : l’artiste et photographe anglais James Ostrer est connu pour ses créations alimentaires, décalées, élaborés à partir de bonbons, de hamburgers, de sauces et autre confiseries.

Donald Trump est ainsi représenté, la tête confectionnée à partir de morceaux de jambon, de moutons, et de sauces.

Toutes ces œuvres étaient exposées récemment à Londres.

James Ostrer : “Je pense que je voulais créer une icône visuelle, l’icône de sa mégalomanie qui est arrivée à un tel point que son besoin d’attention surpasse tout type de relation avec les autres, bien plus que n’importe qui d’autre dans le monde.”

L’artiste a déclaré qu’il voulait dénoncer la glorification de la célébrité.

James Ostrer : “Si vous regardez tous les détails de ce travail, il y a beaucoup de références au marché des matières premières. Il y a du pétrole qui dégouline des trous de son costume. Ou des morceaux de gravats qui sont peints avec de l’or, en référence à son empire immobilier. Et, vous savez, financièrement, il aurait été préférable qu’il investisse toute sa fortune, car la plupart de ses sociétés ont fait faillite, et en même temps, il nous promet une Amérique plus forte.”

Dans la galerie des “voleurs, mythes, et faux prophètes”, Harry Edward Styles, membre du groupe des “One Direction”, la chanteuse américaine Myley Cirus, représentée avec une peau de porc, une langue de bœuf, et des yeux de mouton, et le golfeur Tiger Woods. Ses yeux ont été créés avec une balle de golf, et une montre de luxe.