DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"I saw the light", ou l'histoire vraie de Hank Williams, chanteur country mort à 29 ans

Vous lisez:

"I saw the light", ou l'histoire vraie de Hank Williams, chanteur country mort à 29 ans

Taille du texte Aa Aa

“I Saw The Light” retrace l’histoire de Hank Williams, un chanteur américain devenu une icône de la musique country. L’artiste est décédé à l‘âge de

“I Saw The Light” retrace l’histoire de Hank Williams, un chanteur américain devenu une icône de la musique country. L’artiste est décédé à l‘âge de 29 ans, en 1953, alors qu’il était en pleine tournée. Il avait développé une addiction à l’alcool, et à la morphine notamment. La mémoire du chanteur perdure grâce à ses enfants, Hank Williams Jr. et Jett Williams et ses petits-enfants qui sont, eux aussi, des musiciens country.

L’acteur britannique Tom Hiddleston chante et joue lui-même de la guitare, dans plusieurs scènes du film. Il s’est entraîné pendant 5 semaines et a dû apprendre le Yodel, une technique très difficile qui fait alterner la voix de la poitrine, et la voix de tête.

Tom Hiddleston:“Je pense que la musique est l’art le plus évocateur et le plus émotionnel. Le chant est un moyen d’expression qui vous met à nu, car on ne peut pas se cacher. Les acteurs se cachent derrière leurs personnages, les écrivains se cachent derrière leurs mots, les artistes se cachent derrière leurs peintures ou leurs sculptures. Mais pour les chanteurs, cela vient toujours du cœur.”

L’actrice américaine Elizabeth Olsen joue le rôle de la première femme de Williams, Audrey Sheppard. Elle était aussi sa partenaire sur scène pour des duos, mais elle chantait faux. L’actrice a donc dû apprendre à chanter tout sauf juste. Pour l’actrice de 27 ans, le film montre une époque où les stars subissaient trop de pressions des studios pour rapporter un maximum d’argent.

Elizabeth Olsen: “C‘était une époque où les studios contrôlaient entièrement les acteurs, qui étaient épuisés, on leur donnait même des pilules, juste pour qu’ils tiennent, comme le lapin Energizer. Tout le monde attendait la performance de l’artiste, jusqu‘à la nausée et jusqu‘à sa chute.”

Marc Abraham signe là son deuxième film en tant que réalisateur. Le film est déjà sorti sur les écrans américains et canadiens, il est prévu prochainement en France.