DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Portugal domine la Belgique, l'Allemagne corrige l'Italie, la France régale


Sport

Le Portugal domine la Belgique, l'Allemagne corrige l'Italie, la France régale

C’est sous le signe de l‘émotion que s’est déroulé ce Portugal – Belgique. Initialement prévu à Bruxelles, le match a finalement eu lieu à Leiria, au Portugal, suite aux attentats de la semaine dernière dans la Capitale belge. Une minute de silence a été respectée.

Sur le terrain, les Portugais se montrent les plus réalistes. Dès la 20e minute, Nani remporte son duel avec Courtois. 18e but en 94 sélections pour l’international portugais. Les hommes de Fernando Santos double la mise avant la pause. Cristiano Ronaldo surgit sur un centre venu de la gauche. Les Belges réduiront l‘écart en seconde période grâce à Romelu Lukaku sur un centre de son frère, Jordan. 2-1 score final.

21 ans après, l’Allemagne domine l’Italie

C’est une correction que l’Allemagne a infligée à l’Italie. À Munich, les hommes de Joachim Löw ne mettent que 24 minutes à ouvrir le score par Toni Kroos. À quelques secondes du repos, Mario Götze, bien placé, marque de la tête. L’Italie, avec une équipe largement remaniée, n’y est pas du tout.
En seconde période, les champions du monde allemands continuent de dérouler. Peu avant l’heure de jeu, Draxler réalise un festival sur son côté gauche avec l’aide de Götze, avant de trouver Hector en retrait. Le joueur de Cologne n’a aucune difficulté à tromper Gianluigi Buffon. Le portier italien, sans doute frustré d‘être abandonné par sa défense concède ensuite un penalty à la 74e minute en fauchant Rudy. Özil, saisit l’offrande. En fin de match, Stephan El Shaarawy sauvera l’honneur pour l’Italie qui s’incline 4-1. Première défaite italienne face à l’Allemagne depuis le 21 juin 1995, soit presque 21 ans.

France – Russie : de l‘émotion et du spectacle

Les Bleus n‘étaient pas revenus au Stade de France depuis les attentats du 13 novembre dernier. L‘émotion était forte au moment d’accueillir la Russie pour ce dernier match amical avant la liste des 23 pour l’Euro qui sera dévoilée le 12 mai. Et les hommes de Didier Deschamps ont régalé : quatre buts par N’Golo Kanté (8e), Gignac (38e), Payet (64e) et Coman (76e) contre deux réalisations russes (Kokorin à la 56e et Zhirkov à la 68e). Victoire 4-2. Rassurant offensivement, inquiétant défensivement.

Les Pays-Bas surprennent l’Angleterre

Dans les autres résultats du soir, on note la victoire de l’Islande 3-2 en Grèce ou encore les succès 2-1 de la Turquie en Autriche et des Pays-Bas en Angleterre. Suédois et Tchèque ont fait match nul (1-1).

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

Sport

Pacquiao conserve son temps d'antenne