DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La sécurité routière européenne ne progresse pas en 2015


Le bureau de Bruxelles

La sécurité routière européenne ne progresse pas en 2015

Le nombre de victimes de la route stagne en Europe pour la deuxième année consécutive, selon les chiffres publiés par la Commission européenne. 26 000 personnes ont perdu la vie l’année dernière. Un constat décevant qui intervient après plusieurs années de baisse.
La Commissaire européenne chargée des Transports s’inquiète en particulier de l’attitude des conducteurs comme l’utilisation du téléphone au volant. Pour Violeta Bulc « nous allons devoir agir plus encore à l’avenir sur ce facteur humain ».
La Commission souligne cependant que les routes européennes restent les plus sûres du monde avec un taux de mortalité routière inférieur à celui des États-Unis ou de la moyenne mondiale.
Mais la sécurité varie fortement d’un pays membre à l’autre. Malte, la Suède et le Royaume-Uni sont les meilleurs élèves. En revanche la Roumanie, la Bulgarie et la Lettonie sont en bas de tableau, malgré une diminution du nombre de victimes.

135 000 personnes ont été gravement blessées en 2015 lors d’un accident de la route. Les usagers non-protégés comme les piétons et les cyclistes sont principalement touchés. Le coût social de ces accidents, à savoir les soins médicaux ou les dommages matériels aux victimes, est évalué à 100 milliards d’euros.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Un sommet UE-Inde sous le signe du commerce