DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au Mexique, le rock des prisons redonne l'espoir

Vous lisez:

Au Mexique, le rock des prisons redonne l'espoir

Taille du texte Aa Aa

Elvis chantait Jailhouse Rock, Johnny Cash le Folsom Prison Blues, Et Johnny Halliday les Portes du Pénitencier… depuis toujours la prison inspire

Elvis chantait Jailhouse Rock, Johnny Cash le Folsom Prison Blues, Et Johnny Halliday les Portes du Pénitencier… depuis toujours la prison inspire les rockeurs et les bluesmen.

Au Mexique, un groupe de musiciens est né dans la maison de rétention de Reclusorio Norte, et avec ses concerts de rock qui font salle comble, il redonne de l’espoir aux détenus et les aide à une future réinsertion.

“Nous connaissons bien cette prison, explique Mario Guerrero. Et à l’intérieur, il y a une unité, une zone d’isolement pour les détenus qui posent des problèmes et dérangent la vie des autres. On l’appelle la Zone Zéro, la Zone Oubliée, ou ce que vous voulez. Le nom de notre groupe, c’est celui de cette zone, et c’est pour montrer notre respect envers les gens incarcérés”.

Ce groupe de rock s’est construit en parallèle d’autres activités culturelles proposées dans cette prison mexicaine :

Carlos López, membre du groupe, est en prison depuis vingt ans pour homicide :
Ici en prison, on a beaucoup de temps. J’ai réalisé que je pouvais être un meilleur musicien. Nous peignons à l’huile et à l’acrylique et je me suis amélioré. Je prends des leçons d’anglais et de français, un peu d’informatique, des choses que je connaissais mais que j’avais oubliées”.

Le système pénitentiaire mexicain est complètement saturé. Pour une capacité de 5.000 places, le Reclusorio Norte accueille environ 12.000 détenus.

Peut-être le “jailhouse rock” permettra t-il à certains de réussir leur sortie de prison.