DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

C'est le cirque au bureau mais on y travaille mieux

Vous lisez:

C'est le cirque au bureau mais on y travaille mieux

Taille du texte Aa Aa

Il n'est pas rare de tomber sur des idées farfelues dans le monde de l'entreprise, mais celle-ci bat tous les records.

Dans cette société anglaise de développement informatique, les bureaux ont été transformés… en cirque. Les employés travaillent entre miroirs déformants, piscine à boule et statues d’animaux grandeur nature.

Andy Kent, à l’origine du projet, explique que le coût élevé de cette décoration, 40.000 livres, est entièrement justifié :
“Nous avons mis en place cette structure il y a trois ou quatre ans. Et cela dans le cadre, en fait, des coupures de budget à l‘époque dans le secteur, et évidemment le moral était plutôt bas à l‘époque. En fait, ce thème du cirque a fait surface à un moment où nous voulions inspirer les employés et créer du fun, et faire comprendre aux gens qu’il faut parfois innover et faire les choses différemment, spécialement à la lumière de ces coupes budgétaires”.

Le thème du cirque n’est pas juste un clin d’oeil, puisqu’il a été poussé jusque sur le site internet de l’entreprise, où les salariés sont présentés comme “jongleurs”, dompteurs de lion”, ou contorsionnistes”, ce qui fait référence à leurs différentes compétences.

“D’abord je dirais que c’est assez pratique en fait, explique John Winstanley, donc ce n’est pas juste une décoration sympa. Par exemple, les gradins, on les utilise pour les réunions. On utilise la caravane aussi. Donc on a plusieurs lieux de réunion. C’est un côté de la chose, mais c’est chouette aussi d’avoir du mobilier original autour de nous au bureau”.

A une époque où travailler de chez soi est devenu chose courante, les bureaux se doivent d‘être aussi accueillants que le domicile des employés. Et les entreprises doivent faire plus que simplement fournir à leurs salariés un bureau, un fauteuil et un ordinateur.

C’est ce qu’explique Cary Cooper, professeur de Psychologie organisationnelle à la Manchester Business School:
“Aujourd’hui, à cause de la pression du marché du travail et de l’insécurité de l’emploi, les salariés ont besoin d’une sorte d’environnement sûr et rassurant, qui les détende un peu et permette l’interaction sociale. Parce que, regardez, la plupart des emplois en Europe sont des emplois de service, basés sur la connaissance, et on pourrait tout faire de chez nous. Alors pourquoi venir dans un bureau pour travailler ? On ne travaille plus dans les usines, alors pourquoi venir au bureau ? On y vient pour être avec d’autres gens”.

Quoi qu’il en soit, ce nouvel environnement de travail n’a pas que fait du bien au moral des employés, il a aussi augmenté la productivité de l’entreprise.