DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : opération "Nuit debout" pour poursuivre la contestation contre la loi travail

Concerts et débats : la mobilisation citoyenne contre le projet de loi travail en France s’est prolongée toute la nuit, l’opération baptisée “Nuit

Vous lisez:

France : opération "Nuit debout" pour poursuivre la contestation contre la loi travail

Taille du texte Aa Aa

Concerts et débats : la mobilisation citoyenne contre le projet de loi travail en France s’est prolongée toute la nuit, l’opération baptisée “Nuit Debout” s’est tenue dans une vingtaine de villes. A Paris, Place de la République, ils étaient 500 en début de soirée, 50 vers 5 heures du matin et délogés par la police.

Pour cette quatrième journée de contestation, les lycéens sont restés mobilisés. 200 000 auraient manifesté, 200 lycées étaient fermés ou bloqués jeudi. “C’est abérrant, tout simplement explique Mathieu. Et le blocus c’est une démonstration de force qui permet de montrer qu’on est là et qu’on est jeunes et qu’on en a marre de cette loi qui est totalement aberrante, produite par les gars du PS. Il y a 3 ans, les gens ont voté pour le PS, aujourd’hui on se retrouve à faire un blocus, c’est une loi de droite en faveur du MEDEF, c’est n’importe quoi.”

Malgré les concessions du gouvernement , la mobilisation n’a pas faibli : entre 390 000 et 1,2 million de personnes selon les sources ont manifesté dans 250 villes. Pour les syndicats, le texte “reste toxique pour les salarié-es”.

Les manifestants réclament le retrait de la loi, ils seront de nouveau dans la rue les 5 et 9 avril.
L’examen du projet de loi travail doit commencer à l’Assemblée nationale le 3 mai.

avec AFP