DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pérou : heurts entre policiers et étudiants en colère


monde

Pérou : heurts entre policiers et étudiants en colère

Au Pérou, des étudiants s’en sont pris ce jeudi à des forces de l’ordre, près de la ville de Pampas dans le centre du pays. C’est dans les collines qui bordent la ville que les heurts se sont produits.

Les forces de l’ordre étaient venus dégager une route bloquée par des étudiants en colère. Et c’est à coups de bâtons et de pierres que les policiers ont été reçus.
Bilan : une vingtaine de personnes blessées.

Face à ces scènes de violence, le ministre de l’Intérieur José Perez Guadalupe n’a pas tardé à réagir. “Manifester, c’est une chose, a-t-il dit. Mais faire usage de la violence, c’en est une autre. Nous défendrons toujours nos agents de police, encre plus quand ils sont attaqués, blessés dans l’exercice de leurs fonctions“.

A l’origine de la colère des étudiants : la fermeture de l’Université. Les bâtiments ont été construits en 2011. Mais l‘établissement n’a jamais ouvert les portes depuis.

Ca fait 5 ans que ça dure, dit un manifestant. Depuis tout ce temps, on n’a fait que nous mentir. C’est pour ça qu’aujourd’hui, on n’en peut plus, et qu’on laisse éclater notre colère“.

Preuve de la détermination des manifestants : 4 policiers ont été pris en otage. Ils ont été libérés au bout de quelques heures.
Les autorités ont engagé des négociations avec les représentants des étudiants.

-avec agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une flèche humaine dans un champ pour aider la police